Le Blaine Bar : un lieu secret pour savourer des cocktails

Samedi dernier, alors que je finissais de dîner, j’eu soudain l’envie de boire un cocktail ! Pas un Mojito ou un Spritz (aussi étonnant que cela puisse paraître), mais quelque chose de nouveau et frais. C’est alors que, servi sur un plateau, j’entendis parler du Blaine Bar, un nouveau bar à cocktails ouvert depuis mercredi dernier. J’apprend qu’il se situe en plein Triangle d’Or, caché derrière une simple porte noire sans enseigne et que l’entrée se fait sur mot de passe… Il n’en fallait pas plus pour me convaincre !

Arrivée devant le 65 de la rue Pierre Charron, je découvre un jeune homme au style bien pensé, posté devant cette fameuse porte noire. Je lui glisse le mot de passe : Boston Shaker et c’est avec un sourire malicieux qu’il me fait entrer.

C’est alors que je découvre le passage pour accéder au Blaine Bar, ce qui m’intrigue encore plus…

Après avoir poussé une énième porte, j’arrive enfin à l’endroit de prédilection et je dois avouer que je ne suis pas déçue du résultat. La décoration se veut comme à l’époque de la prohibition, c’est d’ailleurs le concept, et tous les meubles ont été chinés dans des brocantes.

Dos au bar, un mur de briques recouvert de bouteilles illuminées par des néons. Sur le côté, un vieux piano, sur lequel est posé un chandelier éclairé. Dans le fond, de gros fauteuils style Chesterfield, surplombés par une tête de cerf empaillée. Les lumières sont à peines éclairées, rendant le lieu très intime. Nous voilà de retour à la période du speakeasy !

En hommage John J. Blaine, 24e Gouverneur du Wisconsin et ancien sénateur américain qui avait signé le 21ème amendement de la Constitution des États-Unis, rendant à nouveau l’alcool légal, le bar a repris son nom pour célébrer le thème de la prohibition.

Curieuse de voir si la carte se veut aussi délicieuse que l’endroit, j’opte pour un Basilic Ginger tandis que mon homme choisi le Kiwi Dry States. Et le résultat ne se fait pas attendre, les cocktails sont réussis ! Réalisés à base de produits frais, la présentation est soignée et le goût est là.

Basilic Ginger & Kiwi Dry States

Les prix sont raisonnables, puisque les cocktails vont de 13 € à 16 € et pour les petites faims, des tartines Poilâne seront cuisinées. Ouvert de 22h à 5h, le Blaine Bar se prête aussi bien à une ambiance de début de soirée qu’à un nouveau genre d’after au coeur du 8ème arrondissement.

Pour les plus curieuses qui souhaiteraient s’y rendre, un petit conseil pour découvrir le mot de passe qui change toutes les semaines : poser la question sur la page Facebook chaque mardi.

Le Blaine Bar
65, rue Pierre Charron 75008
Métro : Georges V ligne 1 – Franklin D. Roosevelt ligne 1 et 9

En espérant vous y retrouver ce week-end,

une Allumette de sortie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s