Anaïs, l’éternelle passionnée

Hello mes Allumettes, bienvenue sur cette rubrique qui me tient à coeur et qui est sûrement celle où vous vous reconnaitrez le plus, puisque ici c’est de VOUS dont je parlerais ! Non vous n’êtes pas encore bigleuses, je vous rassure, vous avez bien lu.  Sur quoi portera cette rubrique ? Le principe est simple ! Chaque semaine, je repère une fille (ou futur femme si vous préférez, mais soyons honnêtes, on aime presque toutes encore le confort papa-maman), par son style vestimentaire, son parcours ou bien une passion qui la démarque des autres ou qu’elle souhaite tout simplement me faire partager. Suite à ça, je la rencontre dans un endroit qui lui plaît et procède à une petite interview. Jusqu’ici vous suivez ? Très bien. Mais en quoi cela vous concerne, allez vous me dire ! Et bien parce que cette fille, peut-être vous ! En effet, si l’envie vous prend de vouloir, partager un moment spéciale allumettes, de m’emmener dans votre univers le temps d’un diner, d’une terrasse ou d’une balade, n’hésitez surtout pas :

les.allumettes@hotmail.fr ou Facebook

Cette semaine, j’ai eu la chance de rencontrer une fille pas comme les autres, aux aspirations gourmandes et au style des années folles, le temps d’un tea time, comme elle aime qualifier ce moment. Mesdemoiselles, je vous demanderais d’applaudir, notre première Allumette !

Mais qui est cette jeune demoiselle à l’allure rétro et au cheveux Esmeralda  ?

Elle s’appelle Anaïs, elle est âgée de 19ans et fait des études de commerces à l’ESGCI. Jusque là rien de plus banal vous me direz, et je vous l’accorde ! Seulement voilà, Anaïs m’a interpellé par son style vestimentaire, des plus original, pour une étudiante de son âge, mais aussi par ses ambitions et son esprit créatif. Avec des rêves pleins la tête, cette jolie allumette, m’a fait voyager le temps d’un verre, dans un endroit atypique, rappelant les cafés d’artistes d’époque, Le Fumoir

1,2,3.. Ça tourne !

 Décris-moi ta tenue ?

Alors je porte une chemise blanche Zara que j’ai acheté là, pendant les soldes, avec un manteau beige-rosé, que j’ai acheté en même temps d’ailleurs. J’ai craqué pour le manteau, parce qu’une femme m’a dit qu’il m’allait « trop bien », donc je l’ai acheté. Ensuite, j’ai une jupe que j’ai acheté sur Asos, que je porte pour la première fois, justement ! J’ai eu un coup de coeur, pour cette jupe, car elle me rappelle celles que portait ma mère, lorsqu’elle était plus jeune et je trouve aussi qu’elle s’inspire des tissus Jean-Paul Gauthier. Aux pieds, j’ai une paire de Dr. Martens, mais pas les moches avec les lacets devant !! Ma lingerie vient de chez &OtherStories et mon collant vient tout simplement de chez Monoprix. Et j’ai également une pochette rouge, venant également de chez Asos. C’est ma soeur qui me l’a offerte, il y a un an et elle est super parce qu’elle tient très bien et a gardé sa forme !

Pourquoi Le Fumoir ?

Parce que j’ai découvert cet endroit, il y a un peu plus d’un an, en cherchant sur Internet et ça a été le coup de foudre ! J’adore venir ici, aussi bien pour bruncher que pour boire un verre. Je trouve que c’est hyper intime et c’est agréable de venir passer un moment ici pour discuter car il y a des endroits dans Paris, pour boire un verre mais où on ne peut pas parler tranquillement. La carte me plait beaucoup aussi, ils ont des super thés, surtout celui que je suis en train de boire qui est incroyable, c’est un thé blanc, très raffiné.

IMG_6556

Que fais-tu dans la vie ?

Je suis étudiante en deuxième année d’école de commerce, à l’ESGCI, qui se situe à Nation. Je dois avouer que je pense me réorienter d’ici peu. J’espère faire un an l’année prochaine à Londres, et après j’aimerais bien, à vrai dire je sais pas, faire quelque chose soit dans la mode, soit dans la cuisine. La cuisine, j’aimerais bien.

Quelles sont tes inspirations, vestimentaires notamment ?

C’est une très bonne question ! Je m’inspire principalement de tous les voyages que j’ai fait. C’est mon inspiration première, parce que je voyage énormément et j’adore observer les femmes, comment elles s’habillent. Je m’inspire surtout des femmes d’époque, parce que je trouve qu’on a perdu énormément de notre classe et les femmes deviennent vulgaires, voire « ploucs ». Quand je revois les photos de ma mère, dans les années 60, les femmes étaient magnifiques, avec leurs longs manteaux, leurs gants et leurs chapeaux.

Pour toi, quelle est ta journée parfaite ?

Ma journée parfaite, commence par me réveiller tranquillement et prendre un bon petit déjeuner dans mon lit. Je prend beaucoup de fruits, c’est ce que je préfère avec un bon thé, d’ailleurs si vous pensez à moi, j’aime de préférence les Kusmi Tea ou ceux de Mariages Frères. Ensuite je fonce dans ma douche, et ce que j’adore c’est retrouver mes meilleures amies, pour aller dans un endroit super que je ne connais pas encore à Paris et encore plus. Et puis, après un bon diner entre filles, j’aime rentrer chez moi et tricoter, je sais c’est bizarre, mais j’adore tricoter !

Ce que tu voudrais faire plus tard ?

Pour le moment, je reste réservée sur ce sujet, mais j’aimerais ouvrir mon propre concept store. J’ai envie de créer ma propre entreprise, mon truc à moi, avec mes idées, mes créations, mes « machins », mon Monde quoi. J’ai envie de créer quelque chose autour de mon Monde plus tard, et de le faire partager.

« Ma passion après le sucre, c’est les cornichons.« 

IMG_6558

« Mon fantasme serait de tomber amoureuse d’un homme, et de passer le restant de mes jours avec. » Anaïs

Petit questionnaire de Proust :

  • Ton restaurant romantique : Hotel Amour ou un Teppanyaki, j’ai pas encore essayé
  • Un goûter entre copines : Le Fumoir ou Mariage Frères, pour le thé et les scones à mourir
  • Un brunch : Twinkie, c’est tout petit, mais c’est délicieux et la gérante est adorable
  • Ta dernière expo : Azzedine Alaïa, pour ses sublimes créations
  • Un conseil beauté : Toujours avoir les ongles bien faits et les cheveux propres et naturels
  • Ta gourmandise préférée : Une religieuse au chocolat
  • Ce que tu détestes le plus au monde : Les hommes impolis et les femmes aux cheveux gras

Merci à notre première dévouée, qui est officiellement devenue une vraie Allumette !           Désormais, à qui le tour ?

Fidèlement vôtre,

Une Allumette.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s